Junko Okazaki, piano

Junko Okazaki, piano ©Jean-Claude de Forceville

17 mars 20h30

Ce concert marqué par le 80ème anniversaire de la mort du musicien, sera un peu le Ravel d'après Ravel de Junko Okazaki. La pianiste jouera en effet Ravel d'après les remarques et les indications de Ravel lui-même, lesquelles furent consignées par Vlado Perlemuter. Celui-ci confia ensuite ses partitions annotées à celle qui fut l'une de ses dernières et plus fidèles élèves pour les publier. Junko Okazaki les donna donc à l'éditeur franco-japonais Ongaku No Tomo Sha qui acheva en août dernier la publication bilingue du dernier volume de ces précieuses partitions. Et c'est grâce, en partie, à cette transmission que nous aurons, une nouvelle fois, la chance de voyager dans le monde si poétique et parfois si secret de Ravel. 
Mais Junko Okazaki ne s'appuie pas seulement sur un travail musical rigoureux. La musique est d'abord pour elle une expression du vécu. La comprendre et l'interpréter exige de ne jamais s'interposer entre l’œuvre et l'artiste en se laissant emporté par la musicalité pure ou la virtuosité. Si Junko Okazaki joue Ravel comme nul autre, sans doute cela tient-il au fait qu'elle pratique l'art de l'effacement. 
Didier Lemaire
Programme

Récital Ravel

Sonatine
Moroirs
Gaspard de la Nuit


à préciser
 
Interprète
Junko Okazaki, piano