Passer l’introduction

Gaveau Saison 2018 - 2019

Retour vers la liste

Dana Ciocarlie et Irakly Avaliani, piano

Concert de l'association "Affinités autour d'un piano"

Dana Ciocarlie © Marie-Sophie Leturcq et Irakly Avaliani © C. Van Voorthuzen

Formée aux sources de la prestigieuse école roumaine de piano de Dinu Lipatti, Clara Haskil, Radu Lupu, Dana Ciocarlie accède rapidement aux premiers rôles au cours d’une carrière menée tambour battant. Ouverte à toutes les musiques de Bach à nos jours, plusieurs compositeurs lui ayant dédié ou composé des œuvres, elle est particulièrement attachée aux musiques roumaine et des  Balkans. Cette pianiste franco-roumaine entretient avant tout une relation très forte, consubstantielle, avec  Schumann, « l’homme de sa vie » assurément, qu’elle sert avec fougue et passion, ferveur aussi, et ce, depuis son plus jeune âge.

 

En témoigne son récent enregistrement en public (13CD) de l’intégrale des œuvres pour piano du compositeur. Une somme qu’emporte un grand souffle musical, unanimement saluée par le monde de la musique. Concerts et prestations pianistiques multiples et sans répit sont le lot permanent de l’infatigable Dana Ciocarlie qui parvient à mener en parallèle une activité professorale à l’Ecole Normale de Musique A. Cortot et au CNSM de Lyon. Depuis 2017 Dana Ciocarlie est Artiste Yamaha, nommée par Yamaha Music Europe Gmbh [contact : PHARES, helene.thiebault@phares.cc].

 

Né à Tbilissi en Géorgie Irakly Avaliani y effectue sa formation musicale avant de poursuivre ses études au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou où il obtient les plus hautes récompenses. S’initie alors à la méthode Marie Jaëll sur l’art du toucher, auprès de Ethery Djakely : une reconstruction complète de la technique digitale du piano, menée pendant cinq ans, comme s’y étaient engagés autrefois Albert Schweitzer, Dinu Lipatti, Eduardo del Pueyo. Admis après concours comme pianiste titulaire à Philarmonia de Moscou, la plus prestigieuse agence soviétique de concerts.

 

Il y exerce pendant dix ans dans toute l’URSS, à raison de quelque 250 concerts par an (avec orchestre, de chambre, récitals) et prestations pianistiques diverses… imposés mais éprouvants. La libéralisation du régime politique – perestroïka – permet à Irakly Avaliani de sortir enfin du pays en 1989 et de s’installer tout naturellement à Paris. Il choisit alors ses concerts à son rythme (Théâtre des Champs-Elysées, Gaveau et autres) se consacrant en priorité à l’enregistrement : carrière discographique suivie attentivement et appréciée par la presse musicale, et soutenue par le Mécénat Groupe Balas.

La biographie du pianiste : « Irakly Avaliani : les tribulations d’un pianiste en URSS »
(par Hervé Gicquiau) sera présentée au cours du concert.

Programme

IRAKLY AVALIANI 

 

  • Mozart : Sonate n°10, do M, K.330

  • Schoenberg : 3 pièces op.11

  • Scarlatti : 2 sonates

  • Brahms : Variations en ré M sur un chant hongrois op.21 n°2

 

DANA CIOCARLIE

  • Schumann : Novelettes 1 et 2 op.21 et Toccata op.7
  • Georges Enesco : Rhapsodie roumaine n°1

 

DANA CIOCARLIE ET IRAKLY AVALIANI   (2 pianos)

  • Schumann : Andante et Variations

  • Ravel : Introduction et allegro

  • D. Milhaud : Scaramouche

SÉLECTIONNEZ UNE DATE

  • Dimanche 25 novembre
    16H00

TARIFS POUR LE