Passer l’introduction

Gaveau Saison 2018 - 2019

Retour vers la liste

CHRISTIE JULIEN, piano

Christie Julien

Alexis Cárdenas

Christie Julien

La pianiste française Christie Julien a fait ses débuts comme soliste aux Etats-Unis avec l’orchestre symphonique national en interprétant le concerto n° 3 de Bartok sous la direction de Leonard Slatkin au Kennedy Center de Washington. Tim Page du Washington Post, écrit alors que « le jeu de Julien était empli de force et d’une poésie abstraite ». Puis lors du millenium Stage au Kennedy Center dans le cadre du Festival Beethoven. Le Washington Post rendit alors hommage à « l’élégance de Mlle Julien dans son interprétation de velours au clavier de son Boesendorfer ».

 

Toujours aux Etats-Unis, elle interprète le concerto pour piano n° 1 de Tchaikovsky, le concerto n° 1 de Chopin et le concerto « l’Empereur » de Beethoven. Elle est aussi l’invitée du festival Cape May avec le concerto n°3 de Beethoven. Paul Sumers, du journal de la Société classique du New Jersey écrivit : « La jeune pianiste française Christie Julien a su donner toute sa substance à cette œuvre [...] Toutes ses grandes vertus pianistiques apparurent au public d’un bout à l’autre de sa prestation. Sa ligne musicale est aussi techniquement irréprochable qu’expressive. Elle a cet étonnant pouvoir d’éclairer d’une lumière tendre les passages les plus intimes et retient presque sa puissance dans les passages les plus emportés ».

 

Christie Julien est titulaire de la bourse Yamaha et de la bourse Lavoisier du gouvernement français. Elle obtient ses premiers prix de piano et de musique de chambre du conservatoire national supérieur de musique de Paris. Par la suite elle est invitée par Léon Fleisher, à étudier avec lui pendant plusieurs années au Peabody Conservatory de l’université John’s Hopkins. Elle y obtient la bourse intégrale et son diplôme de musicienne soliste « Artist Diploma ».

 

Elle a notamment joué en Bolivie et au Brésil, aux Etats-Unis dont les fameux Kennedy Center de Washington, Lincoln Center et Carnegie Hall de New York entres autres ainsi qu’à Montréal ou encore Québec au Canada, puis récemment en Russie au Tchaïkoski concert hall de Moscou au côté de Andrei Korobeinikov et Andrea Fallico. En Europe au Victoria Hall de Genève, ou encore au Philharmonic Hall de Berlin. En France elle a joué à la Maison Radio France à Paris, au Nouveau Siècle de Lille, au Palais des Congrès de Nice, à la Villa Ephrussi au Cap Ferrat, de même, elle se produit chaque année Salle Gaveau à Paris.

 

Sa discographie comporte des enregistrements de compositeurs Français tels que César Franck, Jules Massenet, Camille Saint-Saëns ou encore Maurice Ravel dans le Disque « So French » en compagnie de Stéphanie-Marie Degand paru chez NoMadMusic en 2016 puis des enregistrements de Piazzolla et Prokofiev entres autres en compagnie d’Alexis Cardenas en 2014.

 

Parallèlement à sa carrière de soliste, elle est régulièrement invitée à animer des masterclasses à travers le monde comme en Chine, au Japon, aux Etats-Unis et au Canada. Passionnée de musique chambre elle a pour partenaire des artistes tels que Renaud Capuçon, Alexander Markov, Jean Marc Phillips, Alexis Cardenas, Stéphanie-Marie Degand, Emmanuelle Bertrand, Dimitri Maslennikov ou Alexandra Conunova entre autres. Elle est l’invitée de nombreux festivals tels que ceux de Santa Fe, La Jolla, Great Lakes, Ohrid ou encore Ravinia.

 

Ses engagements futurs comportent des concerts avec le Sichuan Symphony Orchestra dirigé par Marlon Chen au New European Center de Chengdu en Chine où elle interprétera le Concerto de Ravel, Opera For Peace à la Salle Flagey en Belgique ou encore au Katara Village de Doha au Qatar en compagnie notamment d’Edgar Moreau, un récital à Chamonix lors de Summit of minds ou encore un concert lors des Schubertiades de Sceaux en compagnie de Stéphanie-Marie Degand. Parmi ses projets d’enregistrements un disque solo dédié à Frédéric Chopin.

 

En juin 2007, Christie Julien a été invitée à être membre du jury de présélection du prestigieux Concours international de piano et de violon Marguerite Long-Jacques Thibaud, puis a été nommée membre du comité artistique du concours.

 

 

Alexis Cárdenas

Alexis Cárdenas est l’un des violonistes les plus importants de sa génération. Son incroyable curiosité et la connaissance de multiples cultures du monde lui ont permis de développer un langage instrumental unique avec lequel il dépasse les barrières entre les genres musicaux. Alexis brise les frontières entre classique, jazz, musiques du monde, improvisation et musique contemporaine, en se baladant aisément parmi tous ces territoires.

 

Cárdenas a été lauréat des Concours internationaux de violon Tibor Varga (Suisse), Henryk Szeryng (Mexique), Fritz Kreisler (Autriche), Long-Thibaud (France) et le Concours International de Montréal (Canada).

 

Il s’est présenté dans des scènes internationales en Europe, Amérique du Sud, EtatsUnis, Japon, Chine et Russie avec des orchestres prestigieuses tels que l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Symphonique de Vienne l’OrchestreSymphonique de Monte-Carlo, l’Orchestre Symphonique de Radio France, Symphonique de Montréal y la Philharmonique de Moscou. Parmi les grands chefsd’orchestre avec lesquels il s’est présenté on trouve Lawrence Foster, Pavel Kogan,Marek Janowski et Gustavo Dudamel.

 

Alexis Cárdenas est né à Maracaibo (Venezuela) en 1976, et il a commencé ses étudesde violon à l’âge de sept ans. A 12 ans il a joué le concert pour violon et orchestre Op. 64 de Félix Mendelssohn, et l’année suivante il a interprété le concert de Piotr Ilitch Tchaïkovski. Il continue sa formation à la Julliard School of Music de New York avecMargaret Pardee, et en 1995 il s’établit en France pour étudier au Conservatoire National Supérieur de Musique et Danse de Paris (CNSMD). Il y a reçu l’orientationdes maitres Olivier Charlier, Jean-Jacques Kantorow et Roland Daugareil. À la fin deses études au CNSMD, il reçoit le Premier Prix à l’unanimité et avec des honneurs.

 

Alexis a collaboré avec des artistes tels que l’accordéoniste Richard Galliano, lapianiste Gabriela Montero, le guitariste Yamandu Costa, le Trio Wanderer, les violonistes Didier Lockwood et Régis Pasquier, le guitariste Goran Bregovic, le bassiste Avishai Cohen et le mandoliniste Hamilton de Holanda, entre autres.

 

Alexis Cárdenas est, dès 2010, premier violon super-soliste de l’Orchestre Nationale d’Ile de France, à Paris.

Programme

  • Chopin : Ballade n°1 op 23 (solo)
  • Prokofiev : Sonate n°2 op 14 (solo)
    - Allegro non troppo
    - Allegro moderato
    - Andante
    - Vivace
  • Ravel : Tzigane (avec Alexis Cardenas)

Pause

 

  • Piazolla : Histoire du tango
    - Bordel 1900
    - Cafe 1930
    - Nightclub 1960
    - Concert d'aujourd'hui
  • Debussy : Clair de lune
  • Kreisler : Caprice Viennois
  • Falla : Danse Espagnole

SÉLECTIONNEZ UNE DATE

  • Jeudi 6 juin
    20H30

TARIFS POUR LE