Passer l’introduction

Gaveau Saison 2021 - 2022

Retour vers la liste

Gala Proust - Hahn - Franck
Quintette Tchalik et Pierre Hancisse

Quintette Tchalik

© Steve Murez Ateliers musée Chana Orloff

Pierre Hancisse

Un siècle jour pour jour après la création du Quintette pour piano et cordes de Reynaldo Hahn sur la scène de la Salle Gaveau, le Quintette Tchalik nous plonge dans l’histoire de cette salle mythique et de la musique de chambre française. Cette soirée exceptionnelle rend hommage à trois immenses artistes français : Marcel Proust, disparu il y a un siècle, César Franck, né il y a deux siècles, et Reynaldo Hahn à travers le centenaire de son Quintette.

Le Quintette Tchalik s’est fait remarquer par ses enregistrements de musique française qui ont reçu de multiples récompenses. Son album Reynaldo Hahn en 2020 a reçu notamment un ffff de Télérama. Reynaldo Hahn, musicien d’origine vénézuélienne, est connu d’abord pour sa production lyrique et son vaste corpus de mélodies, mais sa musique de chambre recèle de véritables trésors, d’une incomparable fraîcheur d’inspiration. En 1894, Reynaldo Hahn rencontre Marcel Proust au château de Réveillon, chez Madeleine Lemaire, mieux connue aujourd’hui sous le visage de Madame Verdurin. C’est là que naîtra une relation passionnée, puis une amitié durable. On a retrouvé près de mille lettres de Proust à celui qu'il appelait « mon petit poney », « mon petit Maître », « Buchnibuls » ou encore « Mossieur de Binibuls ».

L’immersion dans le monde proustien sera totale avec la lecture par Pierre Hancisse d’un choix de textes et de lettres de Marcel Proust et Reynaldo Hahn.


Les musiciens

Le Quatuor Tchalik

Le Quatuor Tchalik présente la caractéristique unique d’être constitué de quatre frères et sœurs. Bercés par une tradition familiale où la musique tient un rôle central, ils jouent ensemble depuis leur plus jeune âge. Cette immersion au cœur de la musique de chambre leur a permis de développer un jeu naturel, une respiration collective et une communion artistique d’exception.

Ces qualités ont été reconnues dès le premier concours international auquel le Quatuor Tchalik a participé. En février 2018, il a en effet brillamment remporté le Premier Prix lors du Concours Mozart de Salzbourg, le jury lui décernant également le Prix Spécial pour la meilleure interprétation d’un quatuor de Mozart.

Le Quatuor Tchalik se produit en France dans des festivals et salles reconnus tels que la Philharmonie de Paris, Radio France Occitanie à Montpellier, les Flâneries Musicales de Reims, le Nohant Festival Chopin. Sa saison 22/23 comporte notamment des engagements au Théâtre des Champs Elysées, aux Philharmonies de Cologne et de Dresde ou au Heidelberger Frühling. En décembre 2019, le Quatuor Tchalik effectue sa première tournée en Chine.

Le Quatuor Tchalik a enregistré trois albums consacrés à Thierry Escaich, Reynaldo Hahn puis Saint-Saëns. Ces albums ont été récompensés notamment de deux Choc Classica et d’un ffff de Télérama.

 

www.quatuortchalik.com

 

Dania Tchalik, piano

Dania Tchalik entame son parcours musical à la prestigieuse Ecole Stoliarski d'Odessa avant de s’installer en France avec sa famille. Il entre ensuite au CNSM de Paris où il obtient cinq Premiers Prix en Harmonie, Contrepoint, Fugue et Formes, Polyphonie XVe -XVIIe siècles et Esthétique. Dans le même temps il poursuit sa formation de pianiste auprès de Rena Cherechevskaïa et Valery Sigalevitch. Parallèlement, il entreprend des études d'histoire de l'Art à l'École du Louvre et en sort diplômé en tête de promotion.

Depuis 2003, Dania Tchalik est professeur d’écriture musicale au Conservatoire et à l'Académie Supérieure de Musique de Strasbourg. Il mène par ailleurs une carrière de pianiste : il participe à des festivals en France et à l’étranger, et enregistre des CD. Parmi ses enregistrements, on retrouve des créations mondiales – intégrale de l’œuvre pour violon et piano de Boris Tishchenko, création de la première sonate pour violon et piano de Thierry Escaich qui lui est dédiée – des redécouvertes – sonates de Boris Lyatoshynsky, de Reynaldo Hahn, de Respighi – et des programmes thématiques – Europe 1920 ou Le Violon de Proust.

Dania Tchalik a également étudié l’orchestration avec les compositeurs Guillaume Conesson et Thierry Escaich. Ses orchestrations des Préludes de Debussy ont été interprétées par l’Orchestre National de Lyon.


Pierre Hancisse

Parcours étonnant que celui de ce comédien magique, qui fils de Thierry Hancisse rentré au Français en 1986, poursuit une carrière loin des modes, des chapelles, des réseaux d’influence. Né un 3 février formé dès l’âge de seize ans au cours Florent, Pierre Hancisse y reçoit l’enseignement de David Garel, Fanny Laudicina et Jerzy Klezyk. Il apparaît dans des longs métrages, notamment dans Les Innocents de Bertolucci en 2002 aux côtés de Louis Garrel, avant de s’engager dans un parcours universitaire. Mais une fois diplômé de la Sorbonne et de HEC, il réintègre le cours Florent.

En 2010, il interprète Léandre dans Le Distrait de Jean-François Regnard avec la compagnie Le Théâtre en Crise au Théâtre du Temps. En 2011, il joue sous la direction de Jerzy Klezyk dans une adaptation de L’Éveil du printemps de Wedekind.

Pierre Hancisse entre à la Comédie-Française le 15 octobre 2012. Il y joue Molière pour Hervé Pierre (George Dandin) et Véronique Vella (Psyché), Shakespeare pour Muriel Mayette-Holtz (Le Songe d’une nuit d’été) et Edmond Rostand pour Denis Podalydès (Cyrano de Bergerac). Il joue également dans Les Estivants de Maxime Gorki par Gérard Desarthe, et Innocence de Dea Loher par Denis Marleau. Il est Hémon dans Antigone d’Anouilh mise en scène par Marc Paquien, Dorante dans Le Petit-Maître corrigé de Marivaux (il y est exceptionnel) mis en scène par Clément Hervieu- Léger, L’Étranger dans Intérieur de Maurice Maeterlinck mis en scène par Nâzim Boudjenah. Une quintessence de grands textes, et une myriade de bons metteurs en scènes ont jalonné son parcours, si bien que l’on n’est pas étonnés de retrouver Pierre Hancisse se muer en lecteur, pour signer des enregistrements intégraux d’œuvres littéraires contemporaines.

 



Programme

  • César Franck (1822-1890) – Quintette pour piano et cordes en fa mineur (1879)
    Lecture de textes de Marcel Proust et Reynaldo Hahn

  • Reynaldo Hahn (1874-1947) – Quintette pour piano et cordes en fa dièse mineur (1922)

Interprètes

  • Quintette Tchalik
    Dania Tchalik, piano
    Gabriel Tchalik, violon
    Louise Tchalik, violon
    Sarah Tchalik, alto
    Marc Tchalik, violoncelle

  • Pierre Hancisse, récitant

DATES

  • Lundi 28 novembre
    20H30

TARIFS

  • Carré d'or
    50,00 €
  • Catégorie N°1
    42,00 €
  • Catégorie N°2
    30,00 €
  • Catégorie N°3
    22,00 €
  • Catégorie N°4
    14,00 €