Passer l’introduction

Gaveau Saison 2021 - 2022

Retour vers la liste

L'instant Lyrique d'Ekaterina Semenchuk (mezzo-soprano)
Avec Yvan Cassar (piano)

Ekaterina Semenchuk

© Alexey Kostromin

Ekaterina Semenchuk

 

Ekaterina Semenchuk est une mezzo-soprano née à Minsk (Biélorussie) en 1976. Très jeune elle entreprend des études musicales dans son pays natal, joue de plusieurs instruments dont le piano. Son rêve est déjà de devenir chanteuse d'opéra : elle a en effet découvert très tôt qu'elle avait une voix. Elle est repérée et entraînée par la pianiste Larissa Gergieva, sœur de Valery Gergiev, lui-même directeur du Théâtre Mariinsky depuis 1988. Tous deux pressentent qu'elle deviendra une grande star. Elle intègre la compagnie du Théâtre Mariinsky, remporte plusieurs récompenses dont le Premier prix du concours Rimski-Korsakov de Saint-Pétersbourg et devient en 2000 finaliste du concours Operalia de Placido Domingo. C'est d'ailleurs au sein de la Troupe du Théâtre Mariinsky qu'elle fait ses débuts au Royal Opera House de Londres et à la Scala de Milan en 2000 ainsi qu'au Metropolitan Opera de New-York en 2002, dans le rôle de Sonya de Guerre et Paix (Prokofiev), aux côtés d'Anna Netrebko qui y fait également ses premiers pas dans le rôle de Natasha.

 

En 2005, elle chante au mariage du Prince Charles et de Camilla Parker Bowles. Elle revient au Metropolitan en Olga dans Eugène Onéguine (Tchaïkovski) en 2009 puis en Princesse Marina de Boris Godounov (Moussorgsky) en 2010. Pendant l'été 2013, elle fait ses débuts au Festival de Salzbourg en Eboli dans Don Carlos de Verdi sous la baguette de Pappano et se distingue à Paris au Théâtre des Champs-Elysées dans Benvenuto Cellini de Berlioz.

 

En 2015, elle chante une version concert d'Aïda (Verdi) à Rome sous la direction de Pappano aux côtés de Jonas Kaufmann, rôle qu’elle reprend l’année suivante pour ses débuts à Washington. À 39 ans, elle aborde le rôle de Giovanna Seymour dans Anna Bolena (Donizetti) à Vienne, celui de Federica dans Luisa Miller (Verdi) à San Francisco et celui de Didon dans Les Troyens au Mariinsky. Elle fait ses débuts à l'Opéra de Paris en 2016 dans le rôle d'Azucena (Le Trouvère), entourée de Marcello Alvarez, Anna Netrebko et Ludovic Tézier. Au Théâtre Mariinsky, elle incarne ensuite Fricka dans L'Or du Rhin et La Walkyrie de Wagner et le rôle-titre féminin dans Samson et Dalila de Saint-Saëns. Parallèlement, elle chante la Bohémienne dans La Force du destin au Théâtre Verdi de Trieste. Elle continue de travailler le répertoire verdien avec Falstaff en version concert au Festival de Verbier et Macbeth (Lady Macbeth) à Los Angeles. La Biélorusse retrouve en 2017 le Théâtre Mariinsky pour y incarner Charlotte dans Werther de Massenet, ainsi que la Princesse de Bouillon dans Adriana Lecouvreur de Cilea. Elle revient au Met en Santuzza dans Cavalleria Rusticana de Mascagni en 2018 et débute à Madrid dans Aïda. Son rôle de Giovanna dans Anna Bolena lui offre ses débuts à Bordeaux. En 2019, elle aborde le rôle de Jezibaba dans Rusalka à Bastille et celui de Marfa dans La Khovanchtchina de Moussorgski à La Scala.

 

Durant la saison 2019/2020, Ekaterina Semenchuk chantera en novembre le Requiem de Verdi à l'Académie Sainte-Cécile de Rome (où elle chantera aussi la cantate de Prokofiev Alexandre Nevsky en février) et Amneris (Aïda) au Mariinsky. Elle reprendra le rôle d’Eboli dans Don Carlo en avril au Festival de Pâques à Salzbourg puis en mai à Dresde. Entre-temps, elle incarnera la Princesse de Bouillon dans Adriana Lecouvreur à l’Opéra de Paris, tandis qu’au mois de juillet elle sera Azucena dans la version de concert du Trouvère  au Festival d’été à Baden-Baden.

 

Yvan Cassar

 

Yvan Cassar est un des compositeurs, arrangeurs, réalisateurs artistique et chefs d’orchestre parmi les plus réputés, entreprenants et charismatiques de sa génération en France. Né en 1966, Yvan Cassar étudie au Conservatoire de Rennes, de Nantes et au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Très vite, Yvan Cassar devient un artiste atypique, homme passionné qui puise son originalité dans la diversité de ses projets, passant du jazz à l’orchestre symphonique, de la musique électronique aux musiques du monde. C’est ainsi qu’il devient le concepteur musical de grands évènements comme l’ouverture des Mondiaux d’Athlétisme à Athènes en 1997 avec le compositeur Vangelis, le grand concert aux Pyramides du Caire aux côtés de Jean-Michel Jarre et les grands shows musicaux d’artistes tels que Mylène Farmer ou Johnny Hallyday.

 

En 2000, il rencontre Michel Plasson et collabore avec l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, le début d’une profonde et respectueuse relation entre eux. 2005 est une étape importante dans sa carrière : il crée une œuvre pour voix et orchestre symphonique qu'il donne au Palais des Congrès de Paris et à l'opéra de Shanghai. Dans ce même concert, il dirige les célèbres Carmina Burana de Carl Orff. La même année, le ténor Roberto Alagna lui commande tous les arrangements du premier album qu’ils enregistreront ensemble pour Deutsche Grammophon. C’est le début d’une complicité artistique qui se prolongera autour de cinq albums successifs et de nombreux concerts autour du monde. Yvan Cassar arrange et réalise deux albums du violoniste Nemanja Radulovic pour Deutsche Grammophon.

 

Son travail discographique pour de nombreux artistes français prestigieux ne l’éloigne pas de la direction de grands orchestres internationaux tels que les  «Greek National Symphony Orchestra » Athens, « Philharmonia Orchestra, London », « Qatar Philharmonic Orchestra », « Prague Symphony Orchestra », « Shanghai Symphony Orchestra », mais aussi des plus belles phalanges françaises, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre National des Pays de Loire, l’Orchestre Symphonique de Bretagne, l’Orchestre de l’Opéra Rouen Normandie, l’Orchestre Philharmonique de Marseille, l’Orchestre de  Chambre de Paris, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.

 

Depuis 2015, Yvan Cassar assure la direction artistique et musicale de spectacles de musique classique pour France Télévisions (Les Concerts des Etoiles : Verdi, Mozart, Hommage Pavarotti, Maria Callas, une vie d’opéra, Concert de Noel, Roberto Alagna à l’Opéra de Versailles…) Son parcours l’a conduit à diriger et collaborer avec des prestigieux artistes lyriques parmi lesquels : Andrea Bocelli, Jose Carreras, Montserrat Caballe, Roberto Alagna, Aleksandra Kurzak, Ludovic Tézier, Natalie Dessay, Karine Deshayes,  Patricia Petibon, Olga Peretyatko, Joseph Calleja , Michael Spyres, Pretty Yendé, Sabine Devieilhe, Julie Fuchs, Marianne Crebassa, Jessica Pratt, Julien Behr, Florian Sempey, Enea Scala, Beatrice Uria-Monzon, Marina Rebeka, Ekaterina Semenchuk…

 

En 2017, il donne au Théâtre des Champs-Elysées une vision orchestrale et personnelle de Sgt Pepper Lonely Hearts Club Band accompagné de Françis Cabrel, Laurent Voulzy, -M-, Imany, Christophe Willem, Louis Chedid, Natalie Dessay, Roni Alter, Hugh Coltman… Depuis quelques années Yvan Cassar présente au Violon sur le Sable des concerts thématiques mettant en avant sa vision personnelle de répertoires choisis. En 2019, il a dirigé la première édition de « L’Olympia Symphonique » dans le cadre du Festival de Paris, entouré de Philippe Jaroussky, Cyrille Dubois, Avi Avital, Christian-Pierre la Marca… En 2019, il a réalisé 4 albums dont les sorties marquent la fin d’année :

 

  • l’album « Johnny » sorti chez Universal qui lui a permis de rendre hommage à sa longue collaboration avec Johnny Hallyday en réarrangeant des chansons dans les versions « idéales » qu’ils avaient imaginées ensemble.
  • « Caruso 1873 » hommage de Roberto Alagna au grand ténor napolitain, avec l’Orchestre National d’Île-de-France
  • « Sur l’écran noir de mes nuits blanches », hommage de Natalie Dessay à Claude Nougaro, qui lui a permis de retrouver le chanteur français dans une interprétation qui caresse les mots avec douceur.
  • « Les plus belles comptines d’Okoo », voyage musical et poétique imaginé pour les enfants, chaque comptine constituant un épisode de la série d’animation créée pour France Télévisions par Morgane Production, dont l’enregistrement sort chez Sony.

DATES

  • Mardi 25 janvier
    20H30

TARIFS

  • Catégorie 1
    45,00 €
  • Catégorie 2
    35,00 €
  • Catégorie 3
    20,00 €
  • Tarif unique
    42,00 €