Passer l’introduction

Gaveau Saison 2021 - 2022

Retour vers la liste

Sagas Sibelius

Ensemble Calliopée - Karine Lethiec, direction artistique - Vincent Figuri, narrateur

Sagas de Jean Sibelius

Album

Vincent Figuri

Karine Lethiec

© Jean-Baptiste Millot

Un programme musical de légendes nordiques aux couleurs somptueuses, à l’occasion de la sortie du disque chez Salamandre, qui propose la création mondiale en français des cinq mélodrames de Jean Sibelius et la découverte en première française du septuor En Saga pour cordes et vents d’après le premier poème symphonique du compositeur finlandais. Un voyage musical au climat tour à tour intimiste, fantastique, épique ou symboliste qui s’adresse aussi bien aux adultes peu sensibilisés à la musique qu’aux mélomanes avertis, curieux de découvrir un répertoire de toute beauté, totalement inédit en France.

 

 

Jean Sibelius, Ses mélodrames et son septuor En Saga

 

Jean Sibelius (1865-1957) est le compositeur finlandais le plus connu et le plus joué au monde. Suédophone d’éducation, Sibelius a très tôt apprécié la littérature suédoise mais aussi finlandaise. Les grandes sagas nordiques tiennent donc une place de choix dans son inspiration aussi bien dans son abondante production symphonique (poèmes symphoniques, musiques de scène) que dans le mélodrame, genre original et rare, mettant en scène une voix parlée et un ou plusieurs instrumentistes. L’originalité de ce genre tient au fait que le texte est déclamé sur la musique et cette particularité nécessite que le comédien soit musicien. L’effet obtenu est saisissant car la voix s’imbrique dans les parties instrumentales, créant un va-et-vient constant entre le sonore et le verbal, entre le théâtre et la musique.

 

En saga est le premier poème symphonique de Sibelius. Son titre suédois signifie « une légende ». Ses racines ne remontent pas entièrement à un concept orchestral. Au printemps 1891, Sibelius travaille sur un octuor, qui évolue vers un septuor. Un mois plus tard, il termine le poème symphonique En saga qui, de son propre aveu, était basé sur l’octuor. L'arrangement en septuor du musicologue Gregory M. Barrett repose sur la première version de 1892. Il a été donné en première représentation au Brahms Hall du Musikverein de Vienne le 14 juin 2003 et très rarement joué depuis. L’Ensemble Calliopée en propose le premier enregistrement en France.

 

Vincent Figuri et l’Ensemble Calliopée fêtent en 2022 leurs vingt ans de collaboration ! Ensemble, ils ont créé plus de 15 œuvres en premières, autour des répertoires tchèques, français et scandinaves.

 

Vincent Figuri, narrateur

 

Après des débuts comme pianiste et quelques incursions au théâtre — le prince dans Le Nouveau Menoza de Lenz, le fou dans le Journal d’un fou de Gogol, Aperghis…— Vincent Figuri découvre le mélodrame musical qu’il explore maintenant depuis 25 ans. Son tempérament de comédien et sa formation de musicien le conduisent à jeter un regard radicalement nouveau sur ce répertoire où le théâtre côtoie la musique. Il révèle ainsi des chefs-d’œuvre oubliés de Mozart, Liszt, Sibelius, Schumann, Smetana, Martinu, Prokofiev, Reynaldo Hahn, Ibert, découverts dans les bibliothèques européennes et qu’il remet au goût du jour par un travail de musicologue et de réécriture, où la voix parlée est autant celle du comédien que du musicien. Suscitant des commandes auprès de compositeurs, il compte à son actif plus de 32 créations qu’il joue et enregistre en huit langues.  Son travail séduit de nombreux publics dans des lieux comme la Salle Pleyel, le Festival International de Prague, Présences Radio France, Pablo Casals de Prades, Auvers-sur-Oise, Consonances à Saint-Nazaire, Amadeus de Genève, Art Sacré d’Antibes, Abbaye de la Prée… où ses collaborations avec Marek Janowski, Jiri Belohlavek, Michel Dalberto, Mickaël Rudy, les ensembles Carpe Diem et Calliopée, Vladimir Mendelssohn, Isabelle Moretti, Pascal Amoyel, Isabelle Duha ou les quatuors Ysaÿe, Voce, Varèse ont été saluées par la critique qui voit en lui un « artiste digne des plus grands éloges ». Vincent Figuri est professeur agrégé de la Sorbonne. Il a publié un recueil poétique intitulé L’Offrande poétique aux éditions LGR et enregistre pour Salamandre où ses interprétations ont reçu ****Classica, 5 Diapasons, ffff Un évènement Télérama.

 

L'ensemble Calliopée

 

Fondé en 1999, l’Ensemble Calliopée est un ensemble de musique de chambre à géométrie variable, de deux à dix musiciens, composé d’artistes de niveau international qui conjuguent leurs qualités de soliste et de chambriste sous la direction artistique de Karine Lethiec. En parallèle à la transmission des chefs-d’œuvre de musique de chambre des classiques à nos jours, l’Ensemble est attaché à la recherche de nouveaux répertoires du passé comme du présent et s’investit dans le partage avec tous les publics. Il est commanditaire de nombreuses œuvres contemporaines. La démarche de l’Ensemble Calliopée est avant tout de transmettre, à travers l’émotion de la musique, le goût pour les œuvres du patrimoine musical et la curiosité pour la création d’aujourd’hui, avec un regard original et élargi au contexte artistique, historique ou scientifique comme aux questionnements contemporains.

 

L’Ensemble Calliopée conçoit et interprète des programmes et des spectacles interdisciplinaires dans le domaine des arts (expositions Chagall au musée du Luxembourg, Au-delà des étoiles dans la nef du Musée d’Orsay pour la Nuit des Musées ou encore Degas Danse Dessin au Musée d’Orsay), de l’Histoire, de l’archéologie, de la littérature, du cinéma (ciné-concert, cartoon-concert Krazy Kat, bande-originale de Juste avant l’orage, long
métrage de Don Kent), de la danse (Isadora Duncan, quand la musique se fait danse) et de la science (Cosmophonies et Mozart et les étoiles avec l’astrophysicien Hubert Reeves, qui allie Musique, Cosmos, Nature et protection de notre planète, actuellement disponible en version avec vidéos).

 

En 2021, l’Ensemble Calliopée a créé de nouveaux programmes musicaux : CosmoSono – Les ondes gravitationnelles, échos de nos origines avec l’astrophysicien Peter Wolf, Musique et Muses - la plus vieille chanson du monde et Une Pierre raconte - hommage à la dalle ornée de Saint-Bélec, déjà diffusés sur la chaîne de télévision TV78, disponibles sur YouTube et à la diffusion en film ou en concert.

 

Plus d’information sur : http://ensemblecalliopee.com

Programme

Jean Sibelius (1865-1957)

 

  • Les Nuits de la jalousie, pour piano, violon, violoncelle, soprano et récitant
    Sur un texte de Johan Ludvig Runeberg

  • La Trace de ski, pour cordes, harpe et récitant
    Sur un texte de Bertel Gripenberg

  • Le Portrait de la comtesse, pour cordes (version instrumentale)

  • La Nymphe des bois, pour piano, cordes, 2 cors et récitant
    Sur un texte de Vyktor Rydberg

  • En Saga, Septuor pour cordes, flûte et clarinette (reconstitution par Gregory M. Barrett du poème symphonique op.9 de 1892)

  • O, si tu voyais, pour cordes et récitant (transcription de Vincent Figuri)
    Sur un texte d’Ellen Hackzell

  • Le Portrait de la comtesse, pour cordes et récitant
    Sur un texte de Zacharias Topelius

  • Ett ensamt skidspår (La Trace de ski solitaire), pour cordes, harpe et récitant
    Sur un texte de Bertel Gripenberg  (version originale en suédois)

  • Et surprises …

Interprètes

  • Ensemble Calliopée
  • Karine Lethiec, direction artistique
  • Christophe Giovaninetti, Camille Fonteneau, Elie Hackel, Celio Torina, violons
  • Karine Lethiec, Françoise Gneri, altos
  • Florent Audibert, Léo Ispir, violoncelles
  • Laurène Helstroffer-Durantel, contrebasse
  • Camille Jody, Camille Lebréquier, cors
  • Anne-Cécile Cuniot, flûte
  • Chen Halevi, clarinette
  • Delphine Benhamou, harpe
  • Maria Perrotta, piano
  • Shigeko Hata, soprano
  • Vincent Figuri, récitant

DATES

  • Mercredi 16 février
    20H30

TARIFS

  • Catégorie 1
    30,00 €
  • Catégorie 2
    20,00 €
  • Catégorie 3
    15,00 €
  • Tarif réduit "Conservatoire Camille Saint-Saëns"
    10,00 €
  • Tarif réduit - de 18 ans
    5,00 €