Passer l’introduction

Gaveau Saison 2021 - 2022

Retour vers la liste

Soirée de Gala d'Argos 2001
Orchestre des Rencontres Musicales

Argos 2001

Ce concert est organisé au profit de l’association Argos 2001, qui aide et soutient les personnes atteintes de troubles bipolaires et de leurs proches.

 

L’opéra Werther, adaptation du roman de Goethe, reste aujourd’hui l’un des plus grands ouvrages français. Repoussé par la femme qu’il aime, Werther finit par se suicider, dépressif. Inspiré par Gounod et Wagner, Massenet y a incorporé ses plus belles mélodies, que l’on retrouve dans l’ouverture. Composé peu avant son départ de Russie par Prokofiev, son Concerto pour violon n°1 est l’une des pièces les plus virtuoses du répertoire. L’oeuvre forme, selon le joli mot de Joseph Szigeti, « un mélange de naïveté, de conte de fées et de sauvagerie audacieuse ».

 

La Symphonie inachevée de Schubert vient répondre à cette atmosphère onirique. Ecrite lors d’une période de « crise compositionelle » (1818-1822), elle ne comporte ni scherzo ni final. Les deux mouvements la constituant frappent par leur contraste. L’avant dernier concerto pour piano de Mozart doit sûrement son surnom de « couronnement » au fait qu’il ait été joué lors de l’intronisation de Leopold II à Frankfort en 1790. Contemporain des opéras l’Enlèvement au sérail et la Clémence de Titus, sa popularité tient sans doute à son écriture, qui doit beaucoup au style galant.

 

Fanny Boucher a commencé le violon à l’âge de 5 ans au CRR de Saint-Maur-des-Fossés puis de Rueil-Malmaison avant de partir en 2017 pour le CNSMD de Lyon. Premièrement dans la classe de Vladimir Nemtanu, elle est actuellement en Master 1 dans la classe de Marc Danel. Parallèlement à son cursus, Fanny Boucher est appelée à jouer régulièrement au sein de plusieurs orchestres, notamment l’Orchestre de Cannes. En 2018, elle se produit en soliste avec le Concerto de Sibelius lors du concert Jeunes Talents de l’académie du Festival Musique en Ré.

 

Marielle Maurice a commencé le piano à 6 ans en cours particuliers. Elle a travaillé au CRR de Paris dans la classe de Pierre Reach et de Saint-Maur-des-Fossés dans la classe d’Anne Marie Verdier de Lavilleon. Marielle Maurice a suivi des stages avec Pascal Rogé et Dominique Merlet notamment. Elle poursuit sa carrière de professeur aux conservatoires de Saint-Maur et de Choisy-le-Roi ainsi qu’une carrière de concertiste en musique de chambre et avec orchestre dans des oeuvres de Mozart, Schumann, Chopin, Schubert, Scarlatti, Ravel…

 

Alliant un geste clair et expressif à une interprétation méticuleuse, Nicolas de Valverde est l’un des chefs français ascendants de sa génération. Ces dernières années, il a notamment dirigé l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire de Paris ainsi qu’au festival de Giverny, collaborant avec des solistes tels que Michel Strauss. Il a régulièrement l’occasion de travailler avec divers ensembles amateurs, tels que le Choeur et Orchestre des Grandes Écoles, l’Orchestre Impromptu et le Choeur Odyssées. Ayant assuré la direction musicale de l’orchestre du Lycée Janson-de-Sailly à Paris durant 4 ans, il a produit avec eux des CD et DVD. Il a également créé son propre ensemble, l’ensemble Agitato. Pianiste de formation, Nicolas de Valverde s’est rapidement orienté vers la direction d’orchestre qu’il a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris.

 

Parallèlement à sa carrière de comédien, Pierre Douglas a suivi des cours de direction d’orchestre à la Schola Cantorum à Paris et a obtenu un premier accessit de direction au Conservatoire National d’Ivry dans la classe de Jean-Claude Hartemann. Il a dirigé l’Orchestre du Capitole de Toulouse avec Michel Plasson, l’Orchestre de Strasbourg avec Alain Lombard, l’Orchestre L’amoureux avec Yutaka Sado, l’Orchestre Colonne avec Laurent Petit Girard. Pierre Douglas a dirigé le Requiem de Mozart à l’Eglise Saint-Germain-des-Prés à Paris avec l’Orchestre Bernard Thomas et les choeurs de Michel Piquemal.

 

L’Orchestre des rencontres musicales réunit d’anciens étudiants des Conservatoires Nationaux Supérieurs de Musique et de Danse de Paris et de Lyon. Dotés de capacités d’écoute et de jeu d’ensemble peu communes, ses musiciens offrent à chaque concert un moment musical unique pour l’auditeur.

Programme

  • Massenet, Ouverture de Werther
  • Schubert, Symphonie n°8 "inachevée"
  • Prokoviev, Concerto pour violon et orchestre n°1
  • Mozart, Concerto pour piano et orchestre n°26, "du couronnement"

Interprètes

  • Fanny Boucher, violon
  • Marielle Maurice, piano
  • Orchestre des rencontres musicales
  • Nicolas de Valverde et Pierre Douglas, Direction

DATES

  • Mercredi 9 mars
    20H30

TARIFS

  • Carré d'or
    95,00 €
  • Catégorie 1
    65,00 €
  • Catégorie 2
    45,00 €
  • Catégorie 3
    20,00 €